03 juillet 2008

Jeudi 3 juillet

Ce matin, je me rendors après avoir éteint mon réveil..:/ Ca m’ampute d’une bonne demi-heure de conversation msn… :’(
    Je pars à l’heure, peut-être très légèrement à la bourre. À la borne vélov, c’est le drame : des gros cons ont pété la vitre de la borne, j’arrive pas à composer mon code pour choper un vélo…:/ Je prends le bus jusqu’à la part-dieu mais malheureusement je rate mon bus… Heureusement je prévois large, le bus d’après me fait quand même arriver à l’heure !
Truc chiant par contre : il s’est mis à pleuvoir comme vache qui pisse pendant la nuit, on a perdu 15°, ça dégoute…
    La matinée se passe bien : toilettes, ménage, préparation et service des repas… Une patiente est très agitée et je me fais couillonner comme un bleu : elle sonne et me dit qu’elle veut aller faire pipi. Je la détache de son siège et là elle change de comportement, elle veut absolument aller récupérer des papiers « très importants » dans son sac à main… Je flaire l’embrouille mais j’ai du mal à la contenir… Je veux pas lui faire mal et je veux encore moins qu’elle me fasse mal (elle m’agrippait les doigts et serrait fort…:/ ) J’appelle donc du renfort et un collègue vient m’aider à la rasseoir et à la rattacher. Un grand moment de solitude quand même… En début d’aprèm, elle est tellement agitée qu’on est obligés de la sangler à son lit pour pas quelle se fasse mal en basculant par dessus les barrières de son lit… Déjà que normalement c’est pas marrant, ça l’est encore moins quand la patiente se laisse pas faire, essaye de faire mal, elle crache même sur une infirmière ! On appelle sa fille pour la prévenir de la situation car si elle arrivait sans savoir, le discours de la patiente aurait pu nous valoir à tous une bonne quinzaine d’années de taule pour maltraitance… ^^ Enfin bref, le boulot de l’aide-soignant.
    L’aprèm je vais en réa. Une interne sympa me prends en charge un petit moment mais elle est rapidement accaparée par des familles et bon, quand même, je m’incruste pas. Je vais voir l’autre médecin que j’avais rencontré mardi , ils préparent une patients souffrant d’une SLA pour un scan. Le plus gros de leurs problèmes vient de l’équipement, le moniteur et le respirateur déconnent, ils déclanchent des alarmes tout le temps sans raison… La technologie qui pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, ça me défrise… Tu me fabriqueras des machines qui marchent quand je serais urgentiste ou réanimateur ! :D Comme la médecin va aussi voir des familles et que moi j’ai un peu mal au dos, je décide de pas rester plus longtemps (une petite heure) et je rejoins ma mère dans son service.  On rentre ensemble, c’est mon frère qui nous ramène ! ^^
    Je rentre vers 18h. Je suis un peu fatigué, je pense que la soirée va être calme !
Gros bisous partout mon amour que j’aime !!

Posté par Bells17 à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jeudi 3 juillet

Nouveau commentaire