10 juin 2008

Lundi 9 juin

Debout à 7h, je sais pas pourquoi mais j’ai du mal à me réveiller… Je me suis pas couché tard pourtant… Je discute avec Clem un moment sur Skype, la chanceuse a eu un week end de trois jours ! J
    Arrivés à 8h à l’hôpital, nous faisons le tour avec Alejandro, Marcelo et Roberto. Après ça, je fais 5 ou 6 prises de sang et à peu près autant de pansements. Je suis content, ça viens de mieux en mieux, ça me fait une expérience vraiment terrible pour plus tard, les stages de garde, les soins infirmiers, tout ça ! Ensuite je rejoins Alejandro à sa consulte d’oncologie. Entre les vieux avec leur cancer de la prostate et les jeunes avec leurs cancers du testicule, il se pointe un type, la soixantaine, venant pour contrôle après une chirurgie ayant eu pour but la guérison d’un cancer du… pénis. Et oui, carcinome du pénis ! J’entrerais pas dans les détails mais bon, il paraîtrait donc que prépuce trop long puisse être égal à cancer du pénis !
    Aujourd’hui, Alejandro a à s’occuper des patients d’un de ses collègues. Ca ne le dérange pas en soi mais ledit collègue est un peu moins organisé qu’Alejandro, ce qui fait qu’on trouve pas tout ce dont au aurait besoin, ce qui met Jano en rogne. En plus, nous prenons beaucoup de retard, nous expédions les derniers patients et nous filons à la Clinique Alemana, Alejandro a besoin de mon aide pour une opération. Nous n’avons pas le temps d’aller déjeuner, il est plus de 12h et le patient est au bloc, à nous attendre, depuis 11h30 ! Nous mangeons un bout de chocolat dans la voiture, j’espère que l’opération sera pas trop longue, je sais pas combien de temps va me faire ce bout de chocolat ! ^^
    D’après ce que j’ai compris, nous allons opérer une patiente ayant un cancer de l’urètre, dont Alejandro m’a montré les images la semaine dernière. J’imagine donc que l’opération va être longue… Arf… Heureusement, je me plantais : ce n’était pas l’opération de cancer en lui même mais un examen complémentaire à la limite de la chirurgie : une pyéloscopie (visualisation des voies urinaires hautes) grâce à l’injection de produit de contraste directement dans l’uretère. C’est un examen endoscopique, donc j’ai la super vue sur l’écran, il y a des radios en salle donc je peux aller me cacher derrière les manips radio pour protéger mes ptites gonades, l’opération dure une petite vingtaine de minutes, je suis content ! :)
    En sortant du bloc, Jano me montre le planning du bloc… J’en crois pas mes yeux… Il y a encore deux opérations à faire ! >_< J’avais pas saisi… Heureusement, comme il faut nettoyer le bloc entre deux opérations, on peut aller se poser un moment, dans de grands fauteuils en cuir, la classe ! :D C’est là que je découvre un truc : il existe des sandwiches pires que ceux qu’on nous donne dans les avions… Ce sont ceux qui sont mis à disposition des gens du bloc quand ils n’ont pas le temps de manger. Deux micro machins, emballés dans une barquette, avec une tranche de jambon faite à mon avis avec des restes de gras de jambon (probablement le jambon des sandwiches des avions), du fromage en plastique et des sortes de mini épis de maïs apéritif. Mais bon, j’ai tellement faim que je mange de bon cœur. Je suis sur qu’un truc comme ça à 4h du mat après une chirurgie d’urgence ça doit même faire plaisir ! ^^
    La deuxième opération est une circoncision, comme la dernière je suis seul avec Jano, tout se passe très bien, malgré le fait que mon dos recommence à me lancer un peu… La station debout immobile j’imagine. La dernière opération est une prostatectomie radicale avec curage ganglionnaire. Elle dure bien 2h30 – 3h, je me rends pas trop temps du temps qui passe quand je suis au bloc. Ici Marcelo est venu nous aider, remplacé au bout d’un moment par Roberto. Vers la fin de l’opération j’ai franchement mal au dos, j’arrête pas de gigoter, de passer d’un pied sur l’autre mais comme je suis stérile et que je tiens les écarteurs, je peux pas m’éloigner pour m’étirer un peu. Je prends mon mal en patience.
    Vers 17h30, cinq heures après mon entrée au bloc un peu à l’arrache (j’avais vraiment pas saisi qu’on allait y rester si longtemps) je m’apprête à rentrer à la maison  genoux. Heureusement Roberto me raccompagne, j’y serais encore sinon ! ^^  Je fais mes exercices pour le dos que m’avait donné la kiné au cas où ça reviendrait un peu, ça me fait du bien ! Je vais essayer de les faire tous les jours. Je vais attendre Jano et Lily en bouquinant tranquillement, ça va faire du bien ! :)

Posté par Bells17 à 01:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Lundi 9 juin

  • Bonsoir mon amour

    Je voulais juste te dire que je t'aime et que tu me manques...

    J'espère que tu n'as pas eu trop de mal à t'endormir en tout cas, en ce qui me concerne, j'ai eu énormément de mal à me concentrer bizarrement ^^

    Je te fais pleins de bisous dans le coup, sur ton ventre et partout où ça pourrait te faire du bien.

    J'ai hate de te revoir! Je t'embrasse encore ! A bientot !

    Posté par thibarine69, 10 juin 2008 à 14:21 | | Répondre
  • cou**

    Posté par thibarine69, 10 juin 2008 à 14:21 | | Répondre
Nouveau commentaire